Redustim - ostéopathie Florence Barbe Cipriani à Orange (84)

 

REDUSTIM® UN DISPOSITIF MÉDICAL INNOVANT ET CLINIQUEMENT RECONNU POUR LA RÉDUCTION DE L'OBÉSITÉ ABDOMINALE


 

ReduStim® est un dispositif médical (classe IIa) basé sur un procédé novateur qui vise à éliminer progressivement, par activation biomagnétique, la graisse sous-cutanée ainsi que la mauvaise graisse (graisse abdominale ou viscérale) responsable notablement de certaines maladies cardiovasculaires, AVC, cancers et de cas d'infertilité féminine et masculine, notamment chez les obèses.

 

► L'activation biomagnétique des appareils Cosmosoft®

Le champ biomagnétique Cosmosoft® est un champ magnétique alternatif basse fréquence qui varie de 0 à 2 gauss, soit 4 fois maximum la valeur du champ magnétique terrestre.

Il ne s'agit pas d'un champ magnétique pulsé qui entraine un stress cellulaire, Cosmosoft® utilise un champ alternatif qui évite ce stress cellulaire, en oscillant alternativement entre un champ positif et un champ négatif.

 

 

L'activation biomagnétique exercée par ReduStim® cible
les muscles striés et les muscles lisses

s1.jpg    s2.jpg

 

► ReduStim® est mis à la disposition des gynécologues, cardiologues, endocrinologues, nutritionnistes et des centres de PMA qui sont les premiers concernés par les conséquences liées à l'obésité abdominale.

ReduStim® est mis à la disposition des gynécologues, cardiologues, endocrinologues, nutritionnistes et des centres de PMA qui sont les premiers concernés par les conséquences liées à l'obésité abdominale.

Il a ainsi été mis en évidence que les cibles concernées, à travers l'activation biomagnétique, sont les membranes des cellules musculaires, que ce soit des muscles striés ou des muscles lisses.

 

L'activation BioMagnétique de ReduStim®


is.png

► L'activation BioMagnétique de Redustim® est réalisée via l'application d'un champ magnétique alternatif basse fréquence (de type courant domestique), sans effet secondaire, ni indésirable pour l'organisme. Cette technologie indolore, a été testée cliniquement avec succès depuis plus de 15 ans. Le champ magnétique appliqué oscille entre 0 et 4 fois la valeur du champ magnétique terrestre (0.5 Gauss). L'activation BioMagnétique cible spécifiquement les « ions calciums » (canaux calciques) ; contenus dans les membranes de toutes les cellules musculaires. Biologiquement c'est le calcium qui est à l'origine de la contraction musculaire.

Cette contraction, nécessitant l'apport d'une énergie rapide (ATP), fait appel à la dégradation des lipides environnants, à savoir :


1- Au niveau des muscles squelettiques de l'ensemble du corps, via une activité physique effectuée au cours de la séance.

2- Au niveau de la zone musculaire abdominale grâce à l'activité imperceptible des muscles lisses viscéraux.

Des travaux récents ont permis d'élucider le mécanisme biologique d'action présumé à l'origine des résultats obtenus.


 

Champ magnétique terrestre et Canaux Calciques


► Le champ magnétique terrestre s'est réduit de façon importante au cours des derniers siècles. Il varie selon les parallèles, de 0,3 gauss au niveau de l'équateur, il est nettement plus élevé aux pôles où il atteint 0,7 gauss. En Europe il est de 0,5 gauss.

Le métabolisme cellulaire, notamment phosphocalcique, dépend de la qualité du champ magnétique environnant de la cellule.

Les ions Calcium interviennent ainsi dans la transmission neuromusculaire des informations, dans la sécrétion hormonale, dans la stimulation du système immunitaire et dans la contractilité des cellules.

Le champ magnétique stimule les réactions biochimiques et biophysiques dans et entre les cellules, améliorant la perméabilité des membranes cellulaires. Les cellules sont ainsi mieux oxygénées et le métabolisme amélioré. Ce processus est sous le contrôle du système nerveux central qui active le système immunitaire.

 

Quelle est la part d'énergie consommée par chaque catégorie de muscles ?


► Le métabolisme de base (individu couché, éveillé ou endormi) correspond schématiquement au fonctionnement des viscères et à l'équilibre ionique. Il s'élève à environ 1400 Kcal. Le métabolisme d'un sujet ayant une activité modérée est de l'ordre de 2800 Kcal. Plus l'activité physique est importante, plus le métabolisme consomme d'énergie. Globalement donc, et dans le cadre d'une activité physique modérée, la seule activité des muscles lisses est de l'ordre de 30-40% de la consommation totale d'énergie d'un individu, d'où la forte implication des muscles viscéraux.